lundi 8 octobre 2018

Afternoon @ the bowling club

Les clubs de bowling de quartier sont très répandus à Londres. Un terrain leur est réservé dans les parcs de la capitale, pour y pratiquer ce jeu de "boules sur gazon". Les équipes se réunissent sur des terrains dont l'herbe verte est toujours impeccable, à l'image de l’uniforme des joueurs, en blanc de la tête aux pieds.
 Anciennement le fief des joueurs, le club a ouvert en 1893 pour s'y réunir après les matchs. On retrouve aujourd’hui les fanions des équipes aux murs, et d'autres détails autour de ce sport. Le Balham Bowling Club est resté un lieu de vie (s) ouvert à tous, principalement un pub aux multiples recoins. A l'intérieur, l'ambiance raconte plein d'histoires à la fois. Il semble que le temps s'est arrêté à l’ère victorienne, avec les tapisseries d'époque et les moquettes aux motifs fleuris. Une salle à l'étage accueille des événements, comme ce samedi une vente de créateurs, ou encore des mariages, des concerts. La programmation du pub est riche, avec le lundi, des cours de yoga, le mardi le traditionnel quizz, le mercredi soir des cours de salsa...qui s'accompagne d'une petite bière avant ou après !
Les différents salles permettent à des groupes de se réunir pour une fête ou un pot de classe, ou entre collègues. Chaque lieu offre une atmosphère cosy avec des canapés, des fauteuils, avec des lambris aux murs et lumières tamisées. 
En montant à l'étage, c'est le ballroom, la salle de bal ! Un marché de créateur y est installé pour l'après midi. Un stand de laine moelleuses attire notre regard. La créatrice fabrique en direct ses pelotes en mélangeant des fils différents sur une sorte de toupie, une activité qu'on appelle le yarn twisting.Venez voir !
De retour au rez de chaussé, je poursuis ma visite. La salle du bas propose de la restauration, et ce samedi, une vente de confitures et de pâtisseries (scones, mini victoria cakes, shortbreads).
Avec l'automne, la période des marchés ne fait que commencer, un plaisir de découvrir des lieux et des savoirs faire.

Les prochains craft markets du Sud de Londres :  

  • Mercato Metropolitano, le 3 novembre,  SE1 6DR
  • Etsy Made Local, au Tram and Social, le 1er décembre à Tooting Broadway, ancien hangar de tramways, lieu à découvrir ici
  • Crafty Fox market 15 & 16 décembre, dans un ancien grand magasin, le Department Store, à Brixton, à ne pas rater.

dimanche 9 septembre 2018

End-of-summer Water Park Fun

Profiter à fond de cette journée d'été en dehors de la ville, c'est l'effet "dernier jour de vacances", tout ne tiendra pas dans une seule journée.
A moins d'une heure de Londres vers Heathrow, Liquid Leisure Park a ouvert récemment, dans ce coin aussi connu pour ses nombreux lacs. En passant, on a vu des moutons impassibles dans les champs en bordure des pistes. L'environnement est assez "nature" avec quelques avions qui volent très bas ! 
La canicule est terminée, donc cette fin d'été promet quand même une bonne température de l'eau, (la combinaison était de trop). Nous découvre en famille (eux dans l'eau, moi au sec) un nouveau milieu à observer, l'organisation impeccable et le public "bon enfant". 
Tout est conçu dans un esprit familial, avec d'emblée un panneau qui donne le ton "No alcohol before any activities". Ce qui, à notre niveau, est une évidence, surtout à la session de 11h du matin. 
La session s'adresse aux plus de 6 ans et tout le monde y trouve son compte, et visiblement dépense pas mal d’énergie. En effet, les gonflables glissent et il faut remonter dessus.
Une petite plage de sable est à la disposition des sportifs, avec des chaises longues. Pour les plus accro, il y a un autre parcours "Ninja Warrior" ou pour les plus solitaires, des paddles à louer ! 
Pour les personnes qui prennent plus de plaisir à regarder qu'à participer, une petite barrière sépare les spectateurs de l'étang.
Toutes les heures, les participants entrent d'un côté et la session d'avant quitte les lieux par un autre, gentiment évacué par les surveillants de baignade présents sur les gonflables.
Nous n'avons pas consommé la nourriture à vendre sur place, car nous avions repéré un pub en bord de Tamise, avec une ravissante terrasse.
Après une rapide recherche, il existe de nombreux parc de ce genre dans le Kent et le Surrey. Aucune indication sur la date de fermeture du parc, il faut s'attendre à une ouverture à l'année. Il n'y a pas de mauvais temps, que de mauvais vêtements...

mardi 4 septembre 2018

PYO pick your own fruits & veg

Déjà un peu nostalgiques des vacances, nous décidons de profiter d'un beau dimanche en dehors de la capitale. Il reste quelques expériences à vivre en famille avant que nos enfants refusent de se joindre au programme !
La ferme cueillette Garsons à Esher, dans le Surrey (à 30 kilomètres à l'ouest de Londres, à deux pas de Heathrow) nous tentait depuis très longtemps. Encore une fois, l'organisation y est parfaite : on suit un chemin fléché vers les champs disponibles à la récolte, avec des panneaux pour chaque fruits/légumes/fleurs.
PYO est un peu le DIY appliqué à la culture de la terre, pick your own en oubliant de mentionner qu'il faut ensuite les rapporter chez soi (après les avoir fait peser à la sortie). Nous avons constaté un grand gaspillage de certains légumes posés à terre, abandonnés ! L’activité PYO doit rester rentable malgré les pertes, car aucune compagnie anglaise négligerait ce manque à gagner !
Le site propose aussi un jardinerie, une épicerie et un restaurant, tout pour passer une journée "à la campagne", en tout cas, assez proche, le choix de pubs est vaste et les villages traversés, charmants. Les bords de la Tamise sont assez proches, avec de superbes balades à pied.

La liste des récoltes est disponible sur le site ou à l'arrivée. Nous espérions ramasser des tomates, des fraises et plus de fleurs mais le temps méditerranéen a du être défavorable cette année. La cueillette des haricots français a beaucoup plu à toute la famille et surtout nous avons pu ajouter une touche d'apprentissages...

1/Respecter les cultures. Attention à la taille des légumes, qui attire l’œil de l'enfant. Restons raisonnables sur les gabarits et les quantités cueillies. Ils ont bien-sûr les yeux plus gros que le ventre, surtout quand il s'agit de courgette. Nous avons croisé un petit garçon fier comme un coq, avec sa courge géante presque à sa taille. Une bonne idée pour donner envie aux enfants de varier leur alimentation !
2/ Coopérons. Le côté pédagogique est une totale réussite. Les enfants apprennent à respecter les (nombreuses) consignes des parents, participant activement à la récolte familiale qui sera ensuite mutualisée.
3/Préparons ensemble les légumes en rentrant. Peut-être que toute la famille poursuivra l'expérience en cuisine pour l'étape de la préparation de confiture, compotes, ou même du repas.
4/ Régalons nous avec des produits locaux, circuit très court. ! Succès pour les haricots verts, nous qui ne trouvons pas de légumes en vrac.
5/ Sans se ruiner. Le prix au kilo n'est même pas prohibitif quand on compare aux haricots kényans du supermarché. Et la main d'oeuvre n'est pas chère.


La visite est un succès pour les yeux aussi, je me suis régaée avec les couleurs. Evidemment, la même activité sous la pluie est peut-être moins réjouissante, mais nous avons beaucoup aimé la journée. A l'arrivée en entrant dans le parking, on ne sait pas à quoi s'attendre. Le parcours le long des champs en voiture surprend un peu, mais entre les cueillettes et la marche à pied entre chaque culture, il faudrait y passer beaucoup de temps.
Nous remarquons aussi une participation intergénérationnelle et des familles de toutes origines culturelles, la terre, ça rassemble !

mardi 28 août 2018

Retours


L'été de tous les records est presque terminé. Le retour au Royaume après plusieurs semaines de vacances s'accompagne toujours d'un mélange de sentiments. La fin de l'année scolaire a été marquée par les départs des amis vers une nouvelle vie et la fin de plusieurs années de vie à Londres en commun. Souvent assez éprouvant pour ceux qui le vivent, ce "retour en France" nous le suivons de près. Il faut laisser les habitudes reprendre, l'organisation se rôder et nous savons aussi nous retrouver dans d'autres contextes. L'occasion de vivre des We ou même des vacances ensemble. 
Le départ des amis ne devient pas plus facile au fil des années. Après leur période de préparatifs de retour, les soirées farewell, pour ceux qui restent, l'absence se fait quand ils ont passé le plus dur. Pour ce retour à Londres, j'ai eu la chance d'être accompagnée par une amoureuse du pays que nous avons mis dans la voiture pour poursuivre les vacances de ce côté de la Manche ! Grâce à sa venue, nous avons refait un petit tour des lieux incontournables. Le dynamisme des quartiers de Londres est inépuisable, il a toujours quelque chose à voir. Nous commençons par Covent Garden, et en particulier les rues piétonnes tout autour qui se sont beaucoup développées, grandes chaînes internationales et quelques bonnes surprises. Parmi elles, les thés Mariages Frères arrivent bientôt, et l'ouverture de la jardinerie chic Petersham Nurseries, rappelez vous cette atmosphère de Noël.
Grande fan de l'endroit, j'ai souvent fait des petits reportages de leurs verrières aménagées en café où l'on trouve des plantes et des objets. En toute saison, un petit rappel, cette balade sur les rives de la Tamise à Richmond est un plaisir à partager entre amis, pour la pause autour d'un café ou d'un repas cuisiné avec de bons produits. Depuis 2004, ce couple italien et australien a restauré la jardinerie avec beaucoup de goût, avec des clins d’œils pour leur passion du voyage et leur esprit de chineurs.
 Le challenge était plutôt ambitieux, tant le lieu situé à Richmond au milieu des champs voisins est unique. Cette année, l'enseigne a ouvert un deuxième concept boutique, fleuriste, café, restaurant, cave et plats à emporter, avec l'idée de recréer l'esprit nature du quartier qui accueillait les halles de fruits et légumes fermées depuis 1974. Vers 1500, Convent Garden accueillaient les moines de Westminster qui  y cultivaient leurs potagers. Le site est aménagé dans un bâtiment classé avec une cour intérieure Floral Court ouverte à tous. 
L'ensemble est encore assez neuf et manque un peu de l'âme du premier. Mais l'ambiance vaut une visite, avec même des possibilités de faire une pause dans le café ou à l’extérieur dans la cour, ou juste s’asseoir sur un banc, au milieu des pots géants de dahlias et d'hydrangeas.
Petersham Nurseries, Floral Court, London, WC2E 8JD