dimanche 19 novembre 2017

Autumn walk : a day out from London (sans voiture)


Impossible à prévoir ce jour d'automne où il fera beau.
Ce dimanche, il est là ! On l'attendait depuis un moment. Le parcours en poche, nous voici levés de bon matin pour profiter de cette journée qui sera courte mais belle. Pour cette balade, de Hever à Leigh (Kent), il faut compter 4 heures de marche, 14 kilomètres, plusieurs pubs en chemin, le village National Trust de Chiddingstone, deux châteaux, églises, collines, bois et de belles étendues d'herbe. Bienvenue dans le jardin de l'Angleterre. Tout est luxe, calme et... très boueux.

Cette petite randonnée à la journée nous a charmé par la variété des paysages et les nombreux arrêts possible. Nous sommes arrivés un peu avant 10h à Hever, comme le château du même nom, entouré par ses douves.
Nous l'avions visité à la même époque sous un ciel bleu azur, donc pas d'arrêt car nous avons encore pas mal de kilomètres à faire. La balade passe devant le château, la place du village, le pub King Henry VIII, puis traverse le cimetière. En 15 minutes, on a déjà coché toutes les cases des éléments pittoresques caractéristiques de la campagne anglaise.
Cette première partie de Hever à Chiddingstone nous prendra une bonne heure, parfait pour sentir la faim monter et se réfugier au pub The Castle Inn, réservé la veille, un minimum d'organisation. Les couleurs sont au rendez-vous et tout est parfaitement indiqué, avec les fameuses kissing gates tout au long du parcours (barrière à chicanes, en français, bien moins joli).

Après avoir quitté le village d'Hever, nous poursuivons par un petit sentier qui longe un champ, puis quelques belles propriétés. C'est là qu'on se met à rêver à la maison secondaire dans le Kent, (probabilité zéro), mais en marchant, l'imagination est à son maximum. Presque délirante.
La balade nous amène dans des foot paths charmants, on rêverait de voir des animaux autres que des lamas (véridique), comme des biches, mais en dehors des chiens, des moutons, des écureuils, d'un vol d'oies sauvages hyper bruyantes, et les lamas; nous sommes rentrés bredouilles. En revanche, le rythme des arrêts photos est assez intense. C'est vraiment trop tentant. 

Nous sommes sur le sentier Eden Valley Walk, un petit cour d'eau que nous allons longer la plupart du temps. La nuit tombante nous presse un peu le pas, nous serons donc à table dès midi, afin de profiter de l'après midi très courte. L'approche du village est superbe avec le château de Chiddingstone, fermé pour la saison, qui rejoint le Castle Inn par le parc de la propriété. 
Le village est coquet comme on l'aime, et ce, grâce aux bons soins du National Trust, qui conserve à merveille le patrimoine anglais. 
La petite poste vaut le détour, avec sa boutique de cadeaux et le tea room juste derrière.
Départ de Chiddingstone en direction de Penshurst, pour la promenade digestive.  Nous avons encore les 3/4 du chemin à faire et la menace de la nuit tombante à 16h. Nous confions la carte à notre grande Jeannette (elle lit mieux l'anglais que nous) et on se laissera guider.

Le soleil de l'après midi est carrément chaud, le manteau devient encombrant.
Evidemment, la sensation de chaleur sera de courte durée. Nous voici à Penshurst Place, un château entouré de très beaux murs et de jardins que nous avions visité en été, dire qu'on se roulait dans l'herbe à la recherche de l'ombre. Par chance, les couleurs de l'automne nous réconcilient avec le temps anglais.
En quittant Penshurst, en direction de Leigh,  le chemin passe par quelques habitations et nous remarquons une boîte aux lettres portant les initales GR; habituellement ER pour Edouard ou Elisabeth Rex ou Regina, (roi ou reine en latin). Il s'agit donc du roi George V (il n'y a pas de chiffre à côté), donc peu après sa grand-mère Victoria, il débute son règne (en 1910).
Le soleil est très bas avec une belle lumière rasante, encore quelques kilomètres et nous arriverons à la petite gare de Leigh, où il n'y rien à faire, mais nous serons patient après avoir raté le train qui passe toutes les heures. 

Bonne semaine à tous !

jeudi 9 novembre 2017

Southbank : la balade le long de la Tamise

Il y a des lieux dans Londres avec lesquels on entretient une relation ambivalente : si on y va trop régulièrement, on se lasse de certains quartiers. Puis on se surprend à éprouver comme un manque.

La rive Sud de la Tamise à partir de Waterloo vers London Bridge (quartier en pleine rénovation en ce moment) est une balade idéale en semaine, par beau temps.
Ces deux conditions étant remplies pendant les vacances de la Toussaint, la journée fut idéale. Le London Eye  toujours autant fréquenté, nous décidons de tenter une attraction avec une vue sur Londres, pour £8 par personne. Juste à côté l'ambiance est festive avec un joli carrousel, un merry-go-round, un kiosque de barbe à papa, candy floss, des spectacles de rue, des bouquinistes, et au niveau du centre culturel "Southbank center" et plusieurs restaurants (chaînes mais sympa comme cadre).
Le quartier a toujours quelque chose de nouveau à proposer. En ce moment, il y a une recrudescence de food truck, j'aurai pu faire un thème sur "les camions de nourriture de la Southbank"
Ce jour-là, c'est marrée basse et la plage est bien accessible. Une chance pour les deux cousines qui foulent la plage de Londres bras dessus bras dessous.
Les mouettes tournent autour des chanteurs de rue, l'air de la mer est bien présent. L'ambiance de certains wharf, des quais aménagés rappellent aussi le passé fluvial avec le commerce de matières premières comme le thé ou les épices provenant d'Inde. Nous nous arrêtons longuement à une boutique de design "Suck", qui vaut le détour, comme le magasin du centre culturel de Southbank Centre, très jolis objets.
Une belle journée qui se termine par le marché de Borough, à poursuivre jusqu’à la marina de St Katharine's docks, pour voir les voiliers amarrés à deux pas de la tour de Londres.