mercredi 18 janvier 2017

Gingerbread city workshop

Les lecteurs les plus assidus se rappellent peut-être de notre maison de pain d'épices, fabriquée en 2012 avec mes deux assistants. En cinq ans, c'est vrai qu'ils ont changé mais ils sont toujours aussi gourmands et prêts à faire de la pâtisserie.
Nous voici donc dans le "quartier des musées", en face du Victoria and Albert (V&A); au musée de l'Architecture, pour participer à un atelier d'assemblage/décoration. Pour la fin d'année, une petite exposition rassemble des constructions en pain d 'épices dans le cadre d'un projet caritatif réunissant de nombreux cabinets d'architectes et écoles prestigieuses.
La ville nommée "Gingerbread city" présente un monde idéal où tout est comestible et même très odorant avec un taux de sucre au mètre carré assez impressionnant. On se met dans la peau d'un géant qui entre dans une ville miniature...Les feuilles des arbres sont fait avec du pop-corn, les sapins avec des cônes de glace retournés, les câbles d'une grue avec des fils de bonbon à la fraise, les vitraux multicolores sont plus vrais que nature. Tous les matériaux de construction utilisés sont à base de marshmallows, smarties, boules de gommes, petits ours gélifiés, sucre d'orge; certaines œuvres sont éclairées de l'interieur, c'est magnifique !
L'ensemble a été conçu selon un plan urbain très sérieux, composé de quartiers (Unite d’Hobnob  Pancake Rise, Quartiere del Pistacchio, Caramel Wharf, Puddington et Sugar Hill) et basé sur des villes existantes; avec critères précis à respecter pour les candidats.
Le gagnant a intitulé son bâtiment "Crump Tower", du verbe "croquer bruyamment" (voir ci-dessous).
Les deux maisons de pain d’épices que nous avons rapportées sont restées intactes à l'exception de tous les bonbons qui ont été pillés mystérieusement...
Malheureusement, après quelques semaines, les ruines n'étaient plus comestibles !
     
      

Comment faire une maison de pain d'épices ?
- un article du Telegraph 
- conseils pour réussir votre ville en pain d'épices

jeudi 12 janvier 2017

Welcome 2017 - la "balade des portes" de Shoreditch à Angel

Les rues de Londres sont tellement photogéniques ! Dans le quartier de Shoreditch, le temps s'est arrêté dans certaines petites rues. Je pensais trouver des fresques de Street Art et je suis revenue avec des façades et des portes. Chacune raconte une histoire par son style, sa couleur et sa couronne (au mois de décembre).
Cette balade dans le froid et sous le soleil, nous fait découvrir un Londres désert, le lendemain de Noel. Ce jour férié s'appelle "boxing day", et son origine remonte au temps victorien. Dans les paroisses, on remettait des dons dans des boîtes pour les plus démunis. C'était aussi le jour où les employés de maison avaient un jour de congé pour célébrer Noël à leur tour. Ils recevaient une boîte contenant des cadeaux, un bonus, ou même des restes de nourriture.
Nous décidons de faire un petit tour des rues autour de Brick Lane (départ de Liverpool Street Station, prendre la sortie Bishopsgate, à droite sur Brushfield street, traversez Spitalfield Market et prendre Hanbury Street, à encore à droite sur Wilkes St (nombreuses portes) et puis au bout à gauche sur Fournier Street (photo 1 prise au numéro 8). Brick Lane est au bout, avec un côté moins décor de cinéma mais très riche visuellement ! Tournez à gauche et remonter toute la rue.

Pour Boxing day, nous avons Londres pour nous ! Voici la collection de portes "hiver 2016/2017", des tons sombres, chauds, pastels, vifs, sur fond de briques ou de murs blancs immaculés.
Notre balade relie Shoreditch à Angel,  en passant par Redchurch Street, puis nous avons fait un saut en bus (arrêt sur Curtain Road numéro 205 direction Paddington, sortir arrêt Islington Angel Stop A) essayez vers Vincent Terrace le long du canal, avec un arret Pub au coin de Danbury St Peter's street, the Duke of Cambridge (ravissante petite terrasse) puis rejoindre Islington High Street et Camden Passage, retour à la Station Angel.
Votre préférée ?

Cherchez l'erreur (cette porte n'est pas dans la balade).

dimanche 8 janvier 2017

Happy new year

Le mois de Janvier commence souvent avec la fatigue et certains virus qui traînent...Et la nature en hiver qui n'a pas bonne mine...On la trouve triste et peu attirante. Nous avons voulu tenter l'expérience de Kew Gardens par une journée sans soleil, et nous avons ouvert les yeux pour voir les merveilles qui sommeillent après l'automne.
Une surprise nous attend, les arbres ont à peine perdu leurs feuilles que leurs bourgeons sont prêts à éclore (Magnolia, Forsythia) et certains arbres sont déjà en fleurs ! 
D'autres fruits ou fleurs ont séché sur les branches, ils ont fait de jolis bouquets de Noël après les avoir bombés à la peinture dorée !
En 2017, on regarde bien autour et on accueille toutes les découvertes à venir les yeux et les oreilles grands ouverts !