dimanche 5 juin 2011

Port Isaac, Cornwall





































Ce petit port de Cornouailles sur la côte Atlantique est un endroit où on s'arrête un peu par hasard pour se laisser surprendre par le charme d'un village comme suspendu dans le temps. Avec ses rues étroites qui montent et qui descendent, la circulation est assez impraticable, laissant la place aux piétons.

Le chemin côtier est superbe et la promenade se poursuit sur une petite rue bordée d'anciennes maisons en pierre et de quelques jolies boutiques originales, dont une galerie d'art, Hooper and Shaw, qui promeut les oeuvres d'artistes du coin.
En cherchant un peu (à mon retour), je n'ai pas été étonnée d'apprendre que la culture locale est très riche à Port Isaac : des copains d'enfance (dont le postier, et le poissonnier) ont constitué un groupe The Fisherman's friends, qui chante tous les vendredis en été vers 20h sur le port ! (Ils ont sorti un disque chez Universal). Leurs chants s'intitulent des Sea Shanties, dérivé du mot français chanter, qui aidaient les marins à bord pour rythmer leurs tâches répétitives.
Arrivés sur la petite place du port, il y a une halle aux poissons (quelques vieilles photos sont exposées) et croyez-moi, trouver du poisson frais n'est pas si simple. Il est même assez rare de trouver des lieux comme celui-là pour manger du poisson en dehors du Fish and Chips !









Pour ceux qui cherchent un endroit pour manger, les lieux sont assez tentants...
Un pub The Mote est installé sur la petite place, avec une mini terrasse, qui offre un spectacle unique.
Un restaurant de poissons The Harbour a aussi vue imprenable sur le port et une carte très appétissante... J'aurai bien essayé ce joli petit endroit, mais qui dit petit et délicat dit : revenir une autre fois !(En amoureux.)
Plus loin dans une ruelle, on trouve un salon de thé Cupcakes pour déguster un cream Tea, accompagné de scones et de la fameuse clotted cream locale.
Malheureusement, il n'est pas l'heure de manger et nous quittons ce charmant petit port avec de belles images en tête.
Après "enquête", j'ai découvert que cet endroit plein de charme fut le lieu de tournage de plusieurs séries TV et autre films, un décor idéal !
Une pensée spéciale pour mon père, ce vieux loup de mer, qui aimerait cet endroit, bien plus joli encore que Port-en-Bessin !

4 commentaires:

  1. Question du jour : on dit les Cornouailles, la Cornouaille, et donc Cornwall or Cornwalls???
    par contre j'ai du mal à faire le lien avec le mur de maïs :-(

    RépondreSupprimer
  2. Ah Seb, merci pour tes questions !!! Pas beaucoup de commentaires en ces temps estivaux de WE prolongés ou de pique niques !
    Alors on peut dire la Cornouailles ou les Cornouailles et pour l'origine du mot, c'est parti du mot latin Cornovii, nom que les Romains donnaient à la tribu locale, de l’ibère corno, « corne », allusion à la forme de la péninsule, à son tour du nom tribal brythonique qui donna le cornouaillais moderne Kernow. Le suffixe anglais -wall provient du vieil anglais wealhas, « étrangers, britons ». VOILA bon lundi!

    RépondreSupprimer
  3. Pour compléter ce billet édu. On écrit la région anglaise avec un "s" mais la cornouaille sans "s" c'est en Bretagne!
    Et pour faire référence à un autre billet la Cornouailles est entourée par la Manche et la Mer Celtique. Bye

    RépondreSupprimer
  4. J'aime bien tes précisions, merci Coco.
    D'ailleurs, je suis allée à la recherche d'informations sur la mer Celtique ! Elle est le nom donné à la partie de l'océan Atlantique située au nord-ouest de la Bretagne, et qui sépare l'Irlande, au nord, de la Grande-Bretagne, à l'est.

    RépondreSupprimer