vendredi 11 novembre 2016

Wonderlab ! Le pays des merveilles

Après plusieurs mois de rénovation, l'espace interactif du Musée des sciences a ouvert ses portes à la mi octobre dernier. Le public londonien, avide de connaître la nouvelle version, a découvert les changements du "revamp" très attendu.
L'espace-galerie interactive porte aujourd'hui le nom de "Wonderlab". Depuis sa création en 2001, l'accès était gratuit et la galerie "Launchpad" proposait une foule d'activités "hands on" (= qu'on a le droit de toucher).
En plus des ateliers en libre-accès, la galerie offrait des animations de "shows" présentés plusieurs fois par jour, sur des thèmes comme le système solaire, l'explosion, les forces, les bulles...auxquels nous avions participé de nombreuses fois.
Les travaux coûteux, £6 million de livres, laissaient espérer un changement assez spectaculaire, mais pas la mauvaise surprise du coût d'entrée. Il y faudra désormais réserver un ticket à £6 par enfant (4/16 ans) et £8 par adulte accompagnant, ou possibilité de billets famille. La bonne nouvelle : on peut acheter une carte annuelle famille pour £39.

La déception passée, on découvre un espace beaucoup plus spacieux et vraiment magnifique, il faut le dire ! J’espérais secrètement que l'achat d'un billet d'entrée le rendrait moins attractif, mais les enfants sont au rendez vous, après seulement 15 jours de la réouverture. La direction du musée explique que l'augmentation va permettre à davantage d'écoles de venir gratuitement.
L'agencement de la galerie est un succès, les zones sont très bien différenciées et s'organisent autour d'une plateforme centrale qui tourne lentement, avec la terre au centre, la lune derrière et un superbe ciel étoilé ! Deuxième petit bémol, déjà des activités sont fermées pour cause de détériorations.

L'ensemble est très esthétique et on a envie de tout essayer. La galerie propose toujours les animations annoncées à l'entrée en plus des 50 activités interactives, individuelles ou collectives. On constate quelques queues organisées pour certaines expérimentations, comme la poulie qui soulève un siège où l'enfant est assis, la force centrifuge à tester dans sorte de toupie géante. Deux bonnes heures de découvertes en famille, les adultes auront du mal à partir !
des gouttières modulables 
fabriquer des ronds de fumée avec la pression des mains  
 
un simple pliage en papier s'envole dans l'air en vrillant 
gallery-4.jpg
le toboggan expérimente la force de friction en fonction de la matière / Science Museum

Autoportrait façon kaléidoscope !

un liquide aimanté prend des formes incroyables
Construction en volumes

4 commentaires:

  1. génial ! je crois que tu vas pouvoir prendre une carte à l'année !! je transfère à Sandrine dont c'est le métier,
    bises
    Anne D.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle bonne idée pour Sandrine ! Oui on l'a prise la carte, bien-sûr !

      Supprimer
  2. Ca a l'air chouette s'il n'y a pas trop de monde !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est risqué...mais après deux visites, je peux dire que c’est praticable !J'ai juste un peu de mal avec les tous petits qui ne respectent pas les tours des enfants plus grands qui patientent...

      Supprimer