dimanche 10 septembre 2017

Vacances écossaises : les Iles Hébrides intérieures


C'est loin. Douze heures de trajet depuis Londres, mais avec un arrêt dans le Lake District et sur les routes pittoresques des Highlands depuis Glasgow, le spectacle derrière la vitre est magnifique.
Pas d'habitations à des miles à ronde, des moutons, collines, champs, murs de pierre. On est même passé devant une station de ski, Glencoe Mountain.
Nous avons choisi l'île la plus grande des îles Hébrides extérieures (Skye) au Nord Ouest de l'Ecosse mais pour découvrir la suite des îles, il faudra consacrer un séjour entier et arriver directement à Glasgow. Chacune a sa particularité et son milieu naturel, quelques photos ici pour illustrer cette rapide description. Baleines, phoques, on ouvre les yeux, c'est le bout du monde.

Un pont relie l'île de Skye à la Grande-Bretagne, puis encore une traversée en ferry, et nous arrivons  sur l'île de Raasay. Le dernier ferry de la journée nous amène vers un paysage superbe sous le soleil,  nous apercevons au loin Raasay House. Un voyage d'île en île, un island hopping trip qui nous a laissé un goût d'inachevé. 
Raasay est une île qui propose très peu d’hébergements, en dehors de Raasay house, une belle bâtisse rénovée par la communauté pour faire vivre un tourisme de qualité sur l'île et offrir expérience assez unique loin des foules de Skye. Pour la saison estivale, les réservations se font très à l'avance. Pour accueillir nos deux familles, sans nous ruiner, nous avons loué un dortoir de 4 lits superposés !
Avec sa bibliothèque qui donne sur la mer, nous profitons d'un feu dans la cheminée parfaitement installé dans un des canapés Chesterfield, parfaits pour la fin de journée ou la soirée pour déguster un whisky local.
L’histoire de la maison nous apprend que le clan Macleod, originaire des Highlands, et particulièrement de Skye, y établit sa résidence au 16ème siècle. Le dernier Laird, John Macleod quitte son île pour l'Australie en 1843.
Raasay House connait ensuite une succession de propriétaires, jusqu'à ce que le projet actuel aboutisse en 2013. Ce mois-ci, la distillerie ouvre ses portes au public.
L'hôtel a une situation idéale face à la mer avec une deuxième baie latérale. Nous découvrons une petite plage à l'eau transparente (et glacée) couverte d'énormes galets, exposée parfaitement au coucher du soleil, avec de gros troncs de bois flottés et des traces de feu de camp. Une idée fait son chemin pour le lendemain.
Après la journée passée sur Skye, équipés pour faire griller notre repas sur la plage, tout le monde s'affaire pour trouver des branches, allumer le feu et surveiller la cuisson des burgers et des épis de maïs. Par chance, les  midges nous laissent tranquille et aucune averse de pluie ne vient gâcher ce moment idyllique malgré un ciel couvert, le mot d’ordre de ce séjour en Ecosse étant de profiter du moment présent, avant la pluie !

2 commentaires:

  1. C'est mon rêve d'y aller, c'est magnifique !

    RépondreSupprimer
  2. Superbe. Et le feu sur la plage quelle belle idée.

    RépondreSupprimer