jeudi 5 juillet 2012

Rentrer - Back home (2)

"Ici", "là-bas", deux mots qu'on utilise sans trop savoir lequel est approprié. En France, quand on évoque Londres, on parle d'"ici" enfin de "là-bas" et vice versa. On traverse la rue en ne sachant jamais de quel côté il faut regarder. Et puis je ne m'habitue pas aux places des passagers avant d'une voiture. Un jour, ici, j'ai vu un passager avant endormi (au volant côté "continental") et j'ai cru à la catastrophe !

*Ce qui nous manque à Londres ?*
Matériellement
Notre liste de courses à rapporter n'a jamais été très longue. Quelques petits problèmes techniques parfois, comme les éponges de qualité ou notre dentifrice habituel. Un saucisson nous fait toujours plaisir (mon frère m'a même apporté un jour une boîte de cassoulet !), ou ces bons petits produits du terroir type tapenade, ou autres denrée régionale. Et même si on est au pays du thé : un ou deux paquets de thé Mariage - il n'a rien à voir avec celui qu'on boit ici - car servi très infusé ou mélangé à du lait, donc aucun rapport avec du thé vert parfumé.


La liste a même tendance à rétrécir à mesure que le temps passe (les habitudes changent). Quand on a l'occasion de faire quelques courses en France, on pense à prendre des petites choses utiles et non volumineuses :
- de la levure Alsa
- du sucre vanillé
- des coquillettes
- du chocolat Nestlé Dessert
- des barquettes de Lu ! D'autres familles rapportent des Prince ou des BN !



































*Culturellement* 
En se promenant dans Paris, on s'étonne de petites choses, à commencer la langue. Tout le monde parle français ici : incroyable ! Et puis il y a tous les changements dans la ville, rénovations, boutiques, nouvelles expositions temporaires, films, publicités...etc.
Les vitrines des boulangeries nous font de l'oeil, le Monoprix est un passage obligé. D'une manière générale, les petits commerçants de bouche ne sont pas aussi représentés qu'en France, les marchés sont peu nombreux et les films français au cinéma plus rares.
Le métro, moins propre qu'à Londres, mais plus spacieux, n'est pas sans nous rappeler notre ex quotidien, la partie la plus désagréable de notre vie d"avant", comme les rues plus ou moins propres... Mais ce qui me frappe toujours en arrivant...ce sont surtout les gens !

AH les Parisiens, qu'ils sont stressés et surtout si pressés ! Ils marchent vite dans les couloirs - bordéliques désorganisés, avec aucune file précise mais plutôt des gens qui vont et viennent ! Londres est plus étendu et on y respire mieux je trouve.
Passé l'étonnement, le naturel revient au galop et nous voici en train de trotter pour ne pas rater le métro, presque surpris de voir se refermer les portes sur nous - chose que les anglais ne font pas. On respecte les règles ici !
Les personnes aux guichets RATP ont disparu sans laisser d'adresse, coincés de l'autre côté avec un mauvais ticket, on y serait toujours si nous n'avions pas...sauté par dessus les barrières avec valises et enfants "éberlués" par une telle gymnastique (portiques anti fraude).

A nous les terrasses des cafés ! Voilà une activité 100% française qu'on ne manque pas de faire à chaque séjour. On y est bien, à regarder passer les gens, on dévisage, on écoute les gens d'à côté, histoire de prendre un peu la température de ce qu'il se passe dans notre pays.
Bien-sûr qu'on est toujours français ! Mais on essaie de corriger nos défauts. Passé la Manche, on est aimable en rentrant dans un magasin, on est poli avec le garçon de café (pas essayé les taxis). La bière est servie dans un tout petit verre, mais les enfants se réjouissent du Vittel grenadine ou Vittel Menthe dans des immenses verres. Avec nos consommations, on nous apporte un peu de miettes de chips...et là on se dit qu'on a pris de mauvaises habitudes : qu'est ce qu'elles sont bonnes les chips là-bas ici chez nous à Londres!


14 commentaires:

  1. marrant, j'aurai pas cru qu'on pouvait rapporter des biscuits français pour les enfants à Londres!!! ils ont pas de bons petits gâteaux, eux ?
    ici aussi en 10 ans, la liste s'est rapetissée... ! en 2002 il fallait rapporter ses tampons hygiéniques, son dentifrice... maintenant les temps ont changé! On rapporte encore des miels pops et des cracottes, commandes spéciales des enfants! et des petits suisses !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contente d'avoir de tes nouvelles, rigolo de savoir que vous avez vos petites madeleines de Proust. Ici, question "sucré" y'a pas de problème à en trouver...mais pas tout à fait les mêmes biscuits !

      Supprimer
  2. Perfectly put - thank you. I spent 24 hours in Paris this weekend: top of my list (I was in the car) was Monoprix and Picard. Comment Mme Picard me manque à Londres! Ruth

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Glad to read you here ! Ah Picard, J'ai oublié, alors que tout le monde en rêve ici !!! Merci pour le rappel !

      Supprimer
  3. Eh oui la vie parisienne est si stressante, où les gens ne marchent plus! mais courent!! C'est chacun pour soi et de moins en moins de politesse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui il faut déménager Mariela ! Une nouvelle vie commence ?

      Supprimer
  4. Billet tres juste et tres belles photos !
    Ca me fait tout bizarre de lire des reflexions si proches de notre vie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est parce qu'on est presque voisines !

      Supprimer
  5. Ce qui m'a le plus frappé, lors de mon séjour à Londres, au delà de l'étroitesse des wagons du métro, c'est leur silence. Pas de brouhaha intempestifs téléhoniques ni de musique gênante du voisin de banquette. Rêverie et lecture peuvent se faire sans être gênées.
    Séverine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne remarque c'est vrai, mais le WIFI arrive dans le métro de Londres !!!!!

      Supprimer
  6. Bonjour!
    C'est marrant, je vis a Amsterdam, et a chaque sejour en France, je mets dans les valises des barquettes LU et des BN pour mes filles.Pourtant ici, tout comme a Londres, il y a largement le choix en biscuits, mais selon mes filles rien ne vaut les p'tites barquettes Lu. Et a chaque sejour passage a Monoprix obligatoire!!
    Mais je vis ici depuis plus de 10 ans, et je ramene de moins en moins de choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Monoprix devrait faire des boutiques en dehors de la France, c'est comme Picard, bon rapport qualité/prix !
      La vie à Amsterdam doit être sympa !

      Supprimer
    2. Oui la vie a Amsterdam est vraiment agréable, on a une bonne qualité de vie.
      J'adorerais avoir Monoprix et Picard ici!

      Supprimer
  7. Ouf, heureusement, depuis 5 ans on a nos barquettes Lu à Ho Chi Minh City, même si on les paie, of course, plus cher qu'en douce France... Sinon je rapporte aussi du savon de marseille et du détachant... on ne trouve pas ça ici. Et des ravioles de Romans :-)

    RépondreSupprimer